DPC: ça patine !  Abonné

Publié le 29/01/2010

Le choc frontal a été évité. Pour l’heure, mais « nous restons vigilants », prévient le co-président d’Union généraliste, le Dr Claude Bronner. Face à la levée de boucliers, unanime de l’ensemble des parties prenantes envers les quatre projets de décrets qui leur avaient été soumis endécembre, les pouvoirs publics ont préféré calmer les esprits et jouer la carte de la concertation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte