DOM TOM : des «difficultés sanitaires persistantes» selon la Cour des Comptes

Publié le 12/06/2014
Fort-de-France

Fort-de-France

«Pour assurer l'égalité à la santé dans la République, un programme pluriannuel de santé publique pour les outre-mer s'impose». Voilà la conclusion d’un rapport de la Cour des Comptes publié jeudi sur la situation sanitaire dans l’outre-mer. Un plan santé outre-mer a bien été élaboré en 2009, mais avec de médiocres résultats. «Imprécis dans ses objectifs, sans programmation financière, ni au demeurant de dispositif d'évaluation, ce dernier a attesté des faiblesses d'impulsion et de pilotage de l'Etat», assènent les auteurs du rapport.

Si les différents territoires d'outre-mer connaissent une situation sanitaire «nettement meilleure» que celle qui prévaut dans les pays avoisinants - les Antilles et la Réunion se trouvant même «assez proches désormais du niveau métropolitain» selon les magistrats financiers -, ils restent confrontés à des difficultés «persistantes» : mortalité infantile et maternelle élevée, incidence importante des maladies infectieuses (chikungunya à La Réunion et aux Antilles, zika en Polynésie française) et chroniques (diabète notamment), ainsi que d’une diffusion de conduites addictives.



Source : legeneraliste.fr