Docteur Prévention  Abonné

Publié le 24/06/2011

N’en déplaisent aux esprits chagrins, les généralistes ne boudent pas la prévention. Le dernier baromètre de l’Inpes révélé hier au congrès de la médecine générale à Nice montre que les fantassins de la médecine sont aussi les premiers sur le terrain avant la maladie. Ils vaccinent à tour de bras. Ils proposent des dépistages dès que l’occasion se présente. Ces dernières années, une bonne partie des praticiens a adopté les tests et échelles d’évaluation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte