Diane 35® : l’Europe ne suit pas la France

Publié le 17/05/2013

L'Agence européenne du médicament (EMA) a estimé vendredi que les bénéfices de Diane 35® supérieurs aux risques de thromboses. "Le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l'Agence européenne du médicament a conclu que le rapport bénéfice/risque de Diane 35® et de ses génériques est positif, à condition que certaines mesures soient prises pour minimiser les risques thrombo-emboliques", indique en effet vendredi l’EMA. Cette prise de position prend le contre pied de la suspension en France du traitement anti-acné du laboratoire Bayer, largement utilisé comme pilule contraceptive. Fin janvier, l'Agence française du médicament (ANSM) avait en effet décidé de suspendre la commercialisation de Diane 35® et de ses génériques, en raison des risques d'accidents vasculaires.


Source : legeneraliste.fr