Diane 35 : l’Agence rendra ses conclusions cette semaine

Publié le 27/01/2013

L'Agence du médicament (ANSM) a indiqué dimanche que Diane 35 et ses génériques faisaient l'objet actuellement d'une "analyse spécifique" et qu'un "rapport complet, ainsi que des mesures concernant l'utilisation de ce traitement" seraient "rendus publics la semaine prochaine". L'annonce de l’ANSM fait suite à une information du figaro.fr qui évoquait samedi sept décès liés à ce médicament ou ses génériques. L'Agence indique que 315 000 femmes utilisent ce produit contre l'acné, souvent utilisé comme contraceptif oral et fait état sur ces 25 dernières années de quatre décès "imputables à une thrombose veineuse liée au médiament des laboratoires Bayer. Pour les trois autres cas mentionnés par lefigaro.fr, "la cause du décès est liée à des pathologies sous-jacentes des patientes concernées" et "la prise de Diane 35 ne semble pas incriminée", explique l'ANSM. Dans son communiqué, l’ANSM évoque, sur la base des remontées de pharmacovigilance, "125 autres cas de thrombose notifiés" en relation avec Diane 35 ou ses génériques.


Source : legeneraliste.fr