DiabèteTraiter plus, amputer moins  Abonné

Publié le 29/05/2009
Les résultats de l’étude FIELD, avec un suivi de cinq ans de près de 10 000 patients, montrent que le fénofibrate micronisé réduit d’un tiers le risque d’amputation !

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

En plus d’un traitement classique de leur diabète, la moitié des 10 000 patients inclus dans l’étude FIELD (Fenofibrate Intervention and Event Lowering in Diabetes) recevait 200 mg par jour de fénofibrate micronisé et l’autre moitié un placebo. Les patients étaient âgés de 50 à 75 ans (en moyenne 62 ans), devaient avoir un diabète de type 2 ainsi qu’un taux de cholestérol total compris entre 3 et 6,5 mmol/L (plus un taux de HDL-C d’au moins 4 mmol/L et des triglycérides entre 1 et 5 mmol/L).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte