Recommandations

Diabète tardif insulinotraité : et si c’était un DT1 ?  Abonné

Publié le 26/10/2018
Prise insuline

Prise insuline
Crédit photo : SPL/PHANIE

Les errances diagnostiques de la première ministre britannique, Theresa May, traitée dans un premier temps par antidiabétiques oraux pour un diabète de type 1 (DT1) survenu à 53 ans, auraient-elles incité l’équipe du Dr Nicholas Thomas (Exeter, Grande-Bretagne) à se pencher sur les DT1 à début tardif ?

Un diabète sur cinq insulinotraité d’installation tardive serait un DT1

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte