Deux questions au… Dr Didier Chapelot*  Abonné

Publié le 01/07/2011

Crédit photo : ©DR

Comment pourrait être utilisée l’hypoxie en cabine dans les salles de fitness?

En se fondant sur les rares études disponibles, de surcroît conduites sur de courtes périodes, l’hypoxie ne devrait être utilisée qu’en appoint d’une activité physique, sorte de starter pour les personnes assez jeunes, entre 30-50 ans, qui ont pris du poids et qui profiteraient ainsi de l’augmentation de leur métabolisme de base et de l’oxydation des graisses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte