Deux «pervenches» d’Angers entendues après le décès de la femme d’un médecin

Publié le 30/09/2010

Deux adjointes de sécurité d'Angers ont été entendues par les policiers de la ville après la mort d'une femme de 78 ans, lundi dernier, dans le centre-ville d'Angers. Selon le Dr André Héry, un médecin retraité de 80 ans,époux de la victime, les deux adjointes de sécurité sur la voie publique (ASVP) n’auraient pas porté secours à sa femme qui avait fait une chute sous leurs yeux avant de mourir, après que ces agents municipaux aient demander de déplacer la voiture stationnée sur un emplacement interdit. Une enquête interne a été menée au sein de la police municipale et les deux femmes ont dû s'expliquer devant la police nationale.


Source : legeneraliste.fr