Deux médecins généralistes ont succombé au coronavirus le week-end dernier

Par
Publié le 21/04/2020
Chambre d'hôpital

Chambre d'hôpital
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Le coronavirus a fait deux nouvelles victimes chez les médecins généralistes le week-end dernier. Le Dr Philippe Lerche, installé à Villiers-Outreaux (Nord), a succombé au Covid-19 dimanche 19 avril, a indiqué l'ARS Hauts-de-France dans un communiqué. Le praticien de 64 ans avait d’abord été hospitalisé au centre hospitalier de Cambrai, avant d’être transféré à Lille dans un service de réanimation, précise la Voix du Nord. « Il a fait face à l’épidémie avec beaucoup de courage et est mort au champ d’honneur », a réagi sa femme Lidia dans les colonnes du quotidien local.  

Le journal Le Parisien a également relayé ce mardi la mort du généraliste Dr Kabkéo Souvanlasy, 65 ans, décédé du coronavirus vendredi 17 avril à l’hôpital Robert-Ballanger d’Aulnay-sous-Bois où il avait été admis le 16 mars dernier. Il exerçait à Sevran depuis 1987. Une cousine du praticien également généraliste installée à Paris, le Dr Manola Souvanlasy-Abhay, a confié au Parisien : « Il a été en première ligne et a été contaminé en examinant des patients qui étaient atteints du Covid-19. Le 93 a été un département très sévèrement touché par le virus. Son épouse a aussi été contaminée, mais elle va mieux »

Toujours pas de registre pour les soignants

Fin mars, la mort de cinq médecins avait déjà ému la profession. À ce jour, une dizaine de praticiens seraient morts du coronavirus en France. Mais ce chiffre est approximatif puisqu'il n'existe pas de recensement officiel des morts chez les professionnels de santé au niveau du ministère de la Santé. Début avril, la Direction générale de la santé (DGS-ministère) avait indiqué au Généraliste qu'il n'était pas question pour l'heure d'ouvrir un registre « macabre » des soignants infectés. Une décision critiquée par certains représentants de médecins comme le syndicat UFML-S ou les Généralistes-CSMF, qui demandent aux autorités une transparence sur le nombre de soignants décédés du Covid-19. 


Source : legeneraliste.fr