Deux médecins accusés d’homicide d’un sportif italien

Publié le 28/01/2013

Deux médecins du sport font l'objet d'une enquête pour « homicide involontaire » dans la mort du joueur de volley-ball Vigor Bovolenta, décédé d'une crise cardiaque le 24 mars 2012 en plein match, selon l’édition de dimanche du journal "Il resto del Carlino". Bovolenta souffrait d'une importante thrombose qui menaçait ses coronaires et n'aurait pas dû être autorisé à jouer au niveau professionnel, selon le rapport des médecins effectué pour le parquet de Macerata, écrit le quotidien de la région de Bologne. L’ancien champion du monde est mort à 37 ans lors d'un match malgré l'intervention des secours sur le terrain.


Source : legeneraliste.fr