Deux insulines retard prometteuses  Abonné

Publié le 19/10/2012
Deux essais se sont distingués à l’EASD sur les insulines à longue durée d’action en développement. L’une sur l’insuline dégludec – bientôt disponible - et l’autre sur un nouvel analogue insulinique basal – à l’essai mais prometteur - le LY2605541.

Crédit photo : ©SPL/PHANIE

L’insuline dégludec en pratique courante, c’est pour bientôt. Une étude s’ajoute aux nombreuses autres sur cet analogue de l’insuline basale d’action ultra-longue (›24h). Cette nouvelle insuline permet une réduction significative des hypoglycémies nocturnes, inférieure de 36 % par rapport à la glargine (0,25 vs 0,39 épisode par patient-année). Quant aux hypoglycémies sévères, elles étaient peu fréquentes dans les deux populations traitées, mais leur incidence était significativement inférieure avec l’insuline dégludec (0,003 vs 0,023 épisode/patient-année pour la glargine ).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte