Deux foyers d’artérite virale équine

Publié le 01/07/2011

Des foyers d'artérite virale équine, qui peuvent être à l'origine d'épizootie sérieuse, ont été dépistés dans les départements de l'Hérault et des Bouches-du-Rhône", a annoncé jeudi le Réseau d'épidémio-surveillance en pathologie équine (RESPE). Afin d'évaluer la diffusion de la maladie, une enquête épidémiologique, en particulier sur les entrées et les sorties à partir de ces deux foyers est en cours ainsi que des prélèvements complémentaires. Cette maladie très contagieuse se transmet facilement par voie respiratoire d'un animal à l'autre et par voie vénérienne par les étalons. En France, la dernière épizootie d'artérite virale équine remonte à 2008.


Source : legeneraliste.fr