Deux fois plus de cas de démence en 2030, trois fois plus en 2050 !

Publié le 11/04/2012

Les cas de démence devraient doubler d'ici 2030 et plus que tripler d'ici 2050, pour atteindre 115,4 millions de personnes dans le monde, selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publié mercredi. Actuellement, près de 35,6 millions de personnes dans le monde sont atteintes de démence, la maladie d'Alzheimer expliquant 70% des cas. «Nous devons agir, nous devons stopper cette épidémie», a déclaré lors d'une conférence de presse, le directeur de l'organisation ADI (Alzheimer Disease International), Marc Wortmann. Selon le rapport de l'OMS -- le premier sur la démence --, il y a actuellement, toutes les quatre secondes, un nouveau cas de démence dans le monde. En 2050, il devrait y avoir un nouveau cas à chaque seconde. Traiter et soigner les personnes atteintes de démence dans le monde a un coût qui atteint plus 604 milliards de dollars (461 milliards d'euros) chaque année. Pour l'instant... Selon l'OMS, seuls huit pays (Royaume-Uni, Australie, Danemark, France, Japon, Corée du Sud, Pays-Bas et Norvège) ont un programme national de lutte contre la démence. D'autres pays, comme la Suède ou l'Allemagne, ont également établi des recommandations. Dans son rapport, l'organisation recommande aux autorités de mettre en place des programmes principalement axés sur la réduction de la stigmatisation et la fourniture de soins de meilleure qualité. L'absence de diagnostic étant un problème majeur, l'OMS relève aussi qu'il est très important d'améliorer la formation du personnel de santé, ainsi que le diagnostic précoce et la sensibilisation du public à la maladie. Même dans les pays à revenu élevé, les services de santé ne dépistent habituellement qu'entre 20% et 50% des cas de démence. Et quand un diagnostic est posé, il intervient souvent à un stade relativement avancé de la maladie.


Source : legeneraliste.fr