Podcast - Le Jour Où...

Déserts médicaux : les propositions de l’Anemf

Publié le 27/11/2012

L’association des étudiants en médecine de France (Anemf) propose un Plan de Démographie Médicale pour pallier les déserts médicaux par le biais de mesures transitoires et structurelles. Les étudiants suggèrent une médecine délocalisée avec la mise en circulation de véhicules équipés de matériel médical semblable à celui d’un cabinet de ville. Ces Véhicules de Santé PluriProfessionnels (VSPP) seraient utilisés par différents professionnels de santé. Ils proposent également la création de cabinets ou de maisons de santé appartenant aux collectivités territoriales. Les jeunes appellent aussi les plus vieux à repeupler ces zones désertifiées. Un Contrat d’Incitation Sénior à l’Exercice Libéral (CISEL) permettrait d’inciter les médecins séniors à finir leur carrière dans les déserts médicaux. Sur le plus long terme, l’Anemf suggère notamment d’apporter quelques modifications au CESP (Contrat d’Engagement de Service Public). Cette disposition qui propose un engagement des jeunes en zones déficitaires en contrepartie d’une bourse études doit, selon l’ANEMF, être rendu plus incitative et plus simple pour les praticiens. Enfin, les étudiants en médecine estiment qu’il est urgent de revaloriser la médecine générale, ce qui pourrait passer, selon eux, par une découverte de tous les modes d’exercice durant leurs études médicales.


Source : legeneraliste.fr