Déserts médicaux : la MSA pour la limitation des installations

Publié le 29/06/2012

La Mutualité sociale agricole (MSA) s'est prononcée pour une limitation des installations de médecins dans les zones surdotées et des mesures incitatives dans les régions peu pourvues, a indiqué cette semaine Gérard Pelhate. « Il faut des mesures incitatives en milieu rural ou périurbain où il manque des médecins. Ces zones peuvent être attractives si l'on crée les conditions, avec des aides, un accompagnement », a déclaré le président de la MSA à l'issue de son AG. « Les infirmières, les kinés ont accepté un peu de régulation. Dans les endroits surdenses, pourquoi l'Assurance maladie accepte-t-elle des installations de médecins ? Au moins dans ces zones, il faut prendre des décisions » de régulation, a-t-il ajouté. Par ailleurs, concernant les dépassements d'honoraires, qui doivent faire l'objet de négociations au mois de juillet entre les partenaires sociaux et l'Assurance maladie, la MSA se dit favorable à une « meilleure valorisation du secteur 1 ».


Source : legeneraliste.fr