BPCO

Des traitements qui restent symptomatiques  Abonné

Publié le 20/11/2009
De nouvelles molécules sont attendues dans la BPCO, mais, malgré l'efficacité des traitements à réduire la symptomatologie et les exacerbations, aucun ne permet encore de faire régresser la maladie.

L'arrêt du tabac est la seule mesure capable d'enrayer le déclin de la fonction respiratoire; les bronchodilatateurs (BD), s'ils améliorent quelque peu la fonction respiratoire ont une action essentiellement symptomatique. Ils sont d'autant plus efficaces qu'ils interviennent précocement dans la maladie, d’où l’importance de repérer au plus tôt une BPCO par des explorations fonctionnelles respiratoires. Le Peak Flow est intéressant pour le suivi mais insuffisant pour le dépistage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte