Des seuils de pollution pour les particules dans l’air ambiant  Abonné

Publié le 20/04/2012

La réglementation française définit des seuils journaliers d’information et de recommandation (50 µg/m³) et d’alerte (80 µg/m³) pour les PM10 (particules de taille inférieure ou égale à 10 µm), mais ne s’était jusqu’alors pas prononcée pour les PM2,5. C’est désormais chose faite, avec les nouvelles recommandations du Haut Comité de Santé Publique, qui recommande pour les PM2,5, un seuil journalier d’information de 30 µg/m³ et d’alerte de 50 µg/m³.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte