Des poignées anticontamination testées dans un hôpital des Yvelines

Publié le 20/05/2011

L'hôpital de Poissy/Saint-Germain-en-Laye va tester à grande échelle des poignées anticontamination créées par une entreprise nantaise, dont l'essor avait été dopé par la grippe A en 2009. La poignée Ulna, créée en 2005 par la société Cyclope, permet d'ouvrir les portes avec les avant-bras au lieu des mains, limitant les risques de contamination. L'hôpital avait déjà commencé à tester ces poignées en 2006 avec le service des maladies infectieuses et tropicales, mais l'expérimentation va désormais être étendue à tous les services, selon Cyclope. Les poignées auront un code couleur : les poignées orange seront ainsi la couleur des précautions standard et seront utilisées comme poignées de base des chambres, mais la couleur sera modifiée si le patient nécessite « un type particulier de précaution complémentaire d'hygiène ou un isolement protecteur ». Le rouge sera réservé aux risques de contamination par contact, le bleu aux risques de contamination par l'air.


Source : legeneraliste.fr