Des pistes génétiques dans la douleur et la fibromyalgie  Abonné

Publié le 10/12/2010

La COMT (Catechol-O-Methyl-Transférase) est une enzyme essentielle dans la douleur, la diminution de son activité augmentant les perceptions douloureuses et diminuant la réponse à la morphine. Certaines mutations de cette enzyme favoriseraient chez des sujets soumis à un choc psychique ou physique le développement d'une fibromyalgie. En revanche, dans la douleur chronique en général, on ne retrouve pas d'association avec les génotypes de la COMT, suggérant que la fibromyalgie aurait un déterminisme génétique différent de la douleur.


Source : Le Généraliste: 2546