Maladie de Crohn

Des objectifs thérapeutiques plus ambitieux  Abonné

Publié le 08/04/2011
La prise en charge de la maladie de Crohn (MC) a d'abord cherché à obtenir une réponse clinique, puis grâce aux anti-TNF à permettre une rémission clinique.

Un nouveau progrès a été mis en évidence par la prolongation en ouvert de l’étude -CHARM/ADHERE- qui montre que la rémission clinique se maintient à 3 ans pour 83 % des MC sous adalimumab. « Il faut maintenant regarder au-delà et s'intéresser à d'autres critères comme la cicatrisation muqueuse qui constitue le véritable objectif du traitement », insiste le Pr Jean-Frédéric Colombel (Lille). L'essai randomisé vs placebo EXTEND confirme que l’adalimumab induit et maintient une cicatrisation muqueuse endoscopique à la douzième semaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte