Migraine

Des molécules prometteuses  Abonné

Publié le 17/12/2010
De nouveaux traitements, dont les premiers sont attendus pour 2011, risquent de changer la donne.

Le traitement de la crise bien conduit va connaître une alternative intéressante avec l’arrivée prochaine d’une nouvelle famille thérapeutique : les gépans, qui ciblent directement le nerf responsable des migraines, et n’ont pas d’action vasculaire, contrairement aux triptans. Cette famille a une efficacité anti-inflammatoire sur les vaisseaux sans effet de vasoconstriction , avec une bonne tolérance », annonce le Pr Serrie*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte