Des médecins et patients des Hauts-de-France appellent à ne pas déserter les cabinets

Par
Publié le 02/04/2020
salle d'attente

salle d'attente
Crédit photo : GARO/PHANIE

Depuis plusieurs jours, les médecins généralistes s'inquiètent de voir leurs cabinets désertés, en particulier par les patients souffrant de pathologies chroniques. Les syndicats de médecins libéraux et les représentants du Collège de la médecine générale ont eux aussi alerté le gouvernement sur les conséquences dramatiques pour la santé des patients qui repousseraient leurs déplacements chez le généraliste. Cette semaine, l'URPS médecins libéraux des Hauts-de-France et le regroupement d'associations de patients "France assos santé" local s'unissent pour passer le message aux malades qui n'oseraient plus se rendre chez le généraliste. 

Ne pas confondre renoncement et report de soins

« Ne confondez pas renoncement aux soins et report de soins… Contactez votre médecin afin d’obtenir un avis médical », martèlent les deux organisations. Cet appel à la vigilance est accompagné d'une incitation à appeler son médecin traitant ou le spécialiste habituel en cas de doute. « Il est possible, dans le cadre de l’épidémie du coronavirus, non pas de renoncer à des soins, mais bien de reporter ces derniers. Or, ce report ne doit se faire qu’après en avoir reçu la confirmation par les médecins qui vous suivent habituellement » précise aussi le communiqué. 

L'URPS et France assos santé rappellent donc que le médecin peut conseiller par téléphone, proposer une téléconsultation remboursée à 100 % et proposer une consultation physique si nécessaire. « Les médecins ont organisé leurs cabinets et leurs consultations de sorte à réduire au maximum le risque de contamination », conclut le communiqué.


Source : legeneraliste.fr