Oncologie

Des jeunes en souffrance  Abonné

Publié le 20/11/2009
Chaque année en France, 1700 jeunes de 15 à 25 ans apprennent qu’ils ont un cancer - avec une mortalité plus élevée que chez l’enfant.

En cause : les particularités cliniques et biologiques des tumeurs de cette période de la vie, le retard de la recherche en oncologie dans cette tranche d’âge (moins de 10% des adolescents sont inclus dans des essais thérapeutiques) mais aussi l’absence de prise en charge spécifique à cette population, comme cela a été souligné lors du récent congrès de la société française de psycho-oncologie (Montpellier, 5-6 Novembre).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte