Des fractures sous hormones thyroïdiennes  Abonné

Publié le 06/05/2011

Crédit photo : ©GATHANY/PHANIE

Crédit photo : ©VOISIN/PHANIE

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Crédit photo : ROGER HARRIS/SPL/PHANIE

La prise d’hormones thyroïdiennes, chez le sujet âgé augmente le risque de fractures, et spécifiquement de fracture de hanche, confirme une étude publiée dans le BMJ. Cette association augmente de façon dose dépendante et existe pour des posologies utilisées en pratique. Dans cette étude, plus de 213 000 patients de 70 ans ou plus ont été répartis en trois groupes selon la dose d’hormones thyroïdiennes prise. 10,4 % ont eu une fracture au bout de 3,8 ans en moyenne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte