Exposition de la femme enceinte D

Des efforts enfin payants  Abonné

Publié le 05/12/2014

Crédit photo : IAN HOOTON/SPL/PHANIE

Les premiers résultats du volet périnatal de biosurveillance (cohorte Elfe) des femmes enceintes en témoignent : en matière de réduction des risques, une politique volontariste peut se révéler payante. Ce travail témoigne, en effet, d'un recul des expositions au plomb, au bisphénol A (BPA) et, dans une moindre mesure, au mercure par rapport à des données antérieures françaises et européennes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte