Des dossiers médicaux mis en ligne par erreur

Publié le 20/03/2013

Des dossiers médicaux de patients se sont retrouvés ces dernières années sur Internet, à la suite d'imprudences informatiques de professionnels et d'établissements de santé. Des affaires retentissantes avaient déjà été dévoilées en ce sens à Troyes ou à Pau notamment. Selon "Le Monde", la Cnil a recensé 23 plaintes en 2010, 15 en 2011 et 13 en 2012 après des incidents de ce type. Mais le nombre des incidents dépasserait le nombre de plaintes déposées… « En début d'année, une cinquantaine de nos patients se sont retrouvés sur Google avec le service dans lequel ils avaient été admis », a affirmé le Pôle de santé du Plateau, regroupant deux cliniques à Meudon et Clamart (Hauts-de-Seine). Ces établissements sont cités dans l'enquête du journal qui reprend des informations du magazine spécialisé "ActuSoins". Des incidents identiques ont eu lieu aussi dans d'autres établissements de santé, notamment à Marseille. « Des règles de sécurité n'ont pas été respectées par des personnes qui ont accès à ces données », a déclaré Jeanne Bossi, secrétaire générale de l'Asip-santé. Dans certains cas, des établissements auraient fait appel à des hébergeurs non agréés par le ministère de la Santé. Dans d'autres, il s'agirait de négligences humaines. Ce n’est pas la première fois que des systèmes informatiques se trouvent pris en défaut de confidentialité. Il y a quelques années, Le Généraliste avait ainsi révélé que des comptes-rendus de Délégués de l’Assurance Maladie (DAM) avaient, par erreur, été mis en accès direct sur internet.


Source : legeneraliste.fr