Sevrage

Des cures thermales pour diminuer les benzodiazépines  Abonné

Publié le 11/10/2013
Il est possible de pratiquer un sevrage de patients sous benzodiazépines grâce à des interventions médico-éducatives délivrées en cures thermales.

L’étude STOP-TAG avait prouvé qu’il était possible de réduire l’anxiété avec un traitement thermal, plus efficacement qu’avec un antidépresseur, la paroxétine. Partant de ce constat, l’étude SPECTh (sevrage de psychotropes par éducation psychothérapique en Cure Thermale) initiée par l’Association française pour la recherche thermale a montré la faisabilité d’une intervention éducative destinée au sevrage en benzodiazépines et délivrée lors du déroulement d’une cure thermale, dont on exploite utilement l’effet favorable sur le besoin d’anxiolytiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte