Des accords entre laboratoires et génériqueurs aux Etats-Unis

Publié le 18/01/2013

A 40 reprises en 2012, des entreprises pharmaceutiques américaines ont payé des fabricants de génériques pour qu'ils retardent la mise sur le marché de génériques concurrents. La Commission fédérale du commerce (FTC) indique en effet dans son rapport annuel que 40 accords, portant sur 31 médicaments de marques, ont inclus le paiement de sommes aux fabricants génériques et des restrictions sur la date de mise sur le marché des versions génériques. La pratique, baptisée "pay-for-delay" ("payer pour retarder") , n'est pas nouvelle mais a atteint un sommet en 2012, après 28 accords en 2011. Les 31 médicaments concernés représentent 8,3 milliards de dollars de chiffres d'affaire annuel. La FTC estime que ces accords financiers retardent en moyenne de 17 mois l'arrivée des génériques concernés sur le marché, par rapport aux accords sans compensation financière.


Source : legeneraliste.fr