Derrière le rhume, la grippe  Abonné

Publié le 15/10/2010

En période hivernale, l’augmentation de l’incidence des rhinopharyngites semble être un bon signe précurseur des épidémies de grippe. telles sont les conclusions d’une étude publiée par L. Toubiana et al dans le BEH du 11 octobre. Ce travail a comparé les données recueillies par l'observatoire Hivern@le-KhiObs pour les maladies de l'enfant et celles du réseau Sentinelles pour la grippe, entre 2005 et 2008.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte