Dépressions et suicides coûtent cher au Japon

Publié le 07/09/2010

Les dépressions et suicides ont coûté 25 milliards d'euros l'an passé à l'économie japonaise, selon une étude gouvernementale. Les manques à gagner dus aux personnes qui ont mis fin à leur jour et aux arrêts de travail des dépressifs, ajoutés au prix des diverses allocations et coûts médicaux pour soigner les personnes souffrantes, ont totalisé 2.680 milliards de yens en 2009 (25 milliards d'euros).

Le taux de suicide au Japon dépasse 25 pour 100.000 habitants, soit presque le double de la moyenne mondiale, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).


Source : legeneraliste.fr