Etude

Dépistages organisés, le oui,mais… des médecins libéraux  Abonné

Publié le 25/06/2010

Deux campagnes de dépistage de masse des cancers courent actuellement sur l’ensemble du territoire. Celui du cancer du sein, depuis 2004, et plus récemment celui du cancer colorectal, qui a débuté en 2009. Paradoxe : alors que 85% des médecins libéraux y adhèrent, ces dépistages organisés (DO) peinent à atteindre l’objectif de 70% de participation de la population cible.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte