Dépendance : Sarkozy n'écarte pas le financement par l'assurance privée

Publié le 08/02/2011

Nicolas Sarkozy a souhaité mardi qu'aucune piste de financement de la dépendance ne soit écartée d'emblée, y compris celle de l'assurance privée, estimant que l'idéologie n'avait « rien à faire dans une affaire de cette importance ». En même temps, il n’en a privilégié aucune et n’a écarté que celle d’une taxation accrue du travail. Le président de la République clôturait ce midi un colloque sur la dépendance organisé au Conseil économique, social et environnemental sous l’égide de Roselyne Bachelot. Le gouvernement a six mois pour boucler les concertations. La réforme sera présentée avant la fin de l’été pour être discutée à l’automne.


Source : legeneraliste.fr