Dépassements : Marisol Touraine précise ce qu’elle veut faire

Publié le 31/05/2012

Marisol Touraine, s'est félicitée jeudi de la proposition de limitation des dépassements d'honoraires formulée par l’Ordre des médecins, sans reprendre pour autant toutes les suggestions de son président. «Je me réjouis de voir que (...) ce que j'ai annoncé, à savoir que les dépassements d'honoraires devaient faire l'objet d'encadrement et de plafonnement rapidement, soit aujourd'hui soutenu par l'Ordre des Médecins, c'est une nouveauté, donc il faut le saluer», a déclaré la ministre sur Canal +. «Quant au contenu précis de leur proposition, il faudra l'examiner», ce qui fera l'objet d'une négociation, a t-elle ajouté. La ministre de la santé a précisé aussi qu'il y avait «des pistes à explorer», même si elle n’est «pas sûre que nous arriverons nécessairement à ce que propose l'Ordre des médecins qui, par ailleurs, a toute latitude pour sanctionner les médecins qui aujourd'hui pratiquent des dépassements excessifs».

Concrètement, la proposition de l’Ordre de réserver 30% des actes des médecins secteur 2 en tarif opposables n’est donc pas nécessairement la bonne aux yeux de Marisol Touraine. «Je crois qu'il faut à la fois encadrer et sanctionner», a t-elle conclu. On en sait toutefois un peu plus sur ces négociations sur les dépassements d'honoraires qui doivent avoir lieu dans un cadre conventionnel, selon des sources syndicales, et mettre en présence l'assurance maladie, les complémentaires santé (mutuelles, assureurs) et les syndicats de médecins libéraux. Si elles n'aboutissaient pas avant la rentrée de septembre, le gouvernement prendrait des mesures législatives d'encadrement, a prévenu récemment la ministre. Les spécialistes de l’Umespe ont par ailleurs confirmé que lors de sa rencontre avec la CSMF, Marisol Touraine aurait indiqué qu’elle « abandonnait l’idée d’une réglementation régionale et que ce sujet relevait prioritairement de la négociation conventionnelle ».


Source : legeneraliste.fr