Dépassements : les Français soutiennent l'accord

Publié le 15/11/2012

Une majorité de Français soutient l'accord sur les dépassements d'honoraires des médecins, estimant que le mouvement de grève des praticiens libéraux n'est pas justifié alors que celui des internes est largement approuvé, selon un sondage BVA pour "Les Échos" publié hier, mercredi et réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 955 personnes. Parmi les personnes qui ont entendu parler de l'accord signé le 25 octobre - près d'un Français sur cinq (18 %) n'en a pas entendu parler - 58 % estiment qu'il s'agit « plutôt » d'un « bon accord ». Ils sont tout de même 40 % à penser l'inverse. Ainsi, l'accord est rejeté par les sympathisants de droite (59 %) mais largement soutenu par les sympathisants de gauche (76 %) et du Modem (70 %). Par ailleurs, ce sont les Français disposant des plus bas revenus (76 %), les ouvriers (72 %), les quadragénaires (66 % des 35-49 ans), les habitants de villes moyennes ou de petites villes de province (61 % à 63 %) qui soutiennent le plus l'accord. Les personnes exerçant une profession libérale sont la seule catégorie à s'y opposer majoritairement (61 %). Dès lors, logiquement, une majorité de Français (64 %) juge que le mouvement des médecins libéraux, quand ils protestent contre l'accord, n'est « pas justifié ». En revanche, la grève concomitante des internes, qui mettent en avant leurs conditions de travail, est « presque unanimement approuvée » : 86 % des Français jugent leur mouvement « justifié ».


Source : legeneraliste.fr