Ariane Bilheran*

« Décrypter le stress sonore »  Abonné

Publié le 11/03/2011
Quel est l’impact psychologique des nuisances sonores subies ?

Ariane Bilheran. L’impact psychologique du bruit, d’une nuisance sonore dépend de son caractère intrusif et de notre souhait de l’entendre ou non. Lorsque ce bruit est subi, la question est de savoir s’il pénètre dans l’espace intime. Car si dans la rue, nous sommes préparés à recevoir cette pollution sonore, lorsque le bruit entre dans notre univers protecteur, il nous prive d’un espace de ressourcement indispensable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte