Déclarée morte, elle se réveille au CHU de Bordeaux

Publié le 20/10/2010

Une patiente, qui avait été déclarée cliniquement morte par un médecin urgentiste qui l’avait réanimer après un choc consécutif à une séance de chimiothérapie s'est réveillée quelques heures plus tard dans un hôpital de Bordeaux. Lydie Paillard, 60 ans, suivie pour un cancer depuis 2005 dans la polyclinique Bordeaux Rive droite à Lormont (banlieue bordelaise), a fait un malaise lundi lors du traitement médical préalable à une séance de chimiothérapie et après réanimation, ses enfants ont été informés qu’elle était cliniquement morte. Deva,nt leur obstination, la patiente a quand même été transférée vers le CHU de Bordeaux où elle a subi un scanner qui a révélé qu'il n'y avait pas de mort cérébrale. Elle s'est réveillée environ 14 heures plus tard au CHU de Bordeaux.


Source : legeneraliste.fr