Décès du doyen japonais de l’humanité

Publié le 07/07/2015

Le Japonais Sakari Momoi, est mort à l’âge de 112 ans dimanche, alors qu’il avait officiellement reçu le titre de "doyen de l’humanité" l’été dernier. ll est décédé d’insuffisance rénale dans sa maison de repos situé dans la capitale. Au moment de recevoir sa certification du Guinness des records, cet ancien proviseur de lycée et passionné de lecture avait expliqué vouloir vivre encore deux ans ; à un an prêt son vœu aurait été exaucé. Ce record de longévité témoigne d’une longévité qui s’allonge de plus en plus au Japon.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)