Décès de François Grémy, l’un des "cinq sages de la santé publique"

Publié le 25/07/2014

Avec Gérard Dubois, Albert Hirsch, Claude Got et Maurice Tubiana, il fit partie de ceux qu’on a apellé dans les années 80 "les cinq sages de la santé publique". Le Pr François Grémy est décédé cette semaine à peine un an après la disparition du cancérologue Maurice Tubiana en septembre 2013. En 1989, le rapport de ces cinq experts fut à l’origine de la loi Evin. Et depuis lors , ils ont donné corps à ce qu’on a pu qualifier par la suite de lobby de la santé publique en France, n’hésitant pas à interpeller les politiques dès qu’une question de santé publique leur semblait en cause ou lors de grands rendez-vous électoraux comme à l’occasion des présidentielles de 2012.

Professeur de médecine en informatique médicale et santé publique, François Grémy était chercheur et enseignant en biostatistique et en informatique médicale. Chef du service d'informatique médicale des hôpitaux de Paris, il a notamment dirigé l’unité de recherche spécialisée dans ce domaine au sein l’INSERM et avait contribué à fonder, dès 1967, l’International medical informatics association (IMIA). Il fut aussi président de l'École nationale de la santé publique de Rennes et membre du Haut comité de santé publique.

Dans un communiqué diffusé jeudi, Marisol Touraine souligne que la France "perd une figure emblématique de la santé publique."


Source : legeneraliste.fr