De plus en plus de généralistes feraient appel à l’HAD

Publié le 05/12/2013

Chaque département dispose désormais d'au moins un établissement d'HAD, a annoncé mercredi Elisabeth Hubert, présidente de la Fédération nationale des établissements d'hospitalisation à domicile (FNEHAD). Nous voulons vraiment installer l'hospitalisation à domicile (HAD) dans le paysage, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui", a néanmoins déclaré l'ancienne ministre de la Santé, lors d'un point presse organisé à l'occasion de la 17e journée nationale de l'HAD. Près de 105.000 patients ont bénéficié en 2012 d'une hospitalisation à domicile, qui représente un coût moyen de 196 euros par jour. La fédération réclame notamment la mise en place d'indicateurs pour les établissements hospitaliers et les Ehpad, qui permettraient d'apprécier le taux de recours à l'HAD de chaque établissement. "Nous souhaitons développer le recours à l'HAD pour les établissements hospitaliers, médico-sociaux mais également pour les médecins généralistes", a ajouté Mme Hubert, expliquant que la part des demandes émanant de médecins généralistes était en progression.

Les revendications d’Elisabeth Hubert ont été en partie entendues par Marisol Touraine, qui a affirmé qu'elle souhaitait doubler d'ici cinq ans, par rapport à 2011, l'activité globale de ce type de soins. Une circulaire doit être publiée dans les prochains jours pour "intégrer des objectifs de recours à l'HAD dans les contrats des établissements de santé ", a-t-elle annoncé. "L'offre d'hospitalisation à domicile est encore trop limitée . Il nous revient aujourd'hui de la développer pour répondre à la demande croissante des malades et de leur famille", a encore déclaré la ministre.


Source : legeneraliste.fr