De plus en plus de démunis dans les centres de soins de MdM

Publié le 16/10/2013

L'accès aux soins est toujours plus difficile pour les plus démunis, qui sont de plus en plus nombreux à se rendre dans les consultations de Médecins du Monde (MdM) en France, a dévoilé mercredi l'ONG dans son rapport annuel 2012. En 2012, l'ONG a accueilli plus de 30.500 personnes (+3,7% par rapport à 2011, +24% depuis 2008) dans ses centres d'accueil, de soins et d'orientation (Caso). Parmi eux, 43% présentent un problème de santé qui aurait dû être traité plus tôt, et 22% ont renoncé à se soigner au cours des douze derniers mois. Les patients, à plus de 90% étrangers, sont principalement originaires d'Afrique subsaharienne, du Maghreb et de l'Union européenne. Les Roumains, Algériens, Français, Tunisiens et Marocains sont les plus représentés. Nouveau constat, des ressortissants portugais, espagnols ou italiens font désormais partie des patients, "certainement en lien avec la situation économique de leur pays". Les pathologies constatées, majoritairement liées à la précarité, sont les troubles respiratoires, les pathologies digestives dues souvent à une eau non potable, les troubles ostéo articulaires et les problèmes dermatologiques, devant les affections cardio-vasculaires et les problèmes psychologiques (anxiété, dépression).


Source : legeneraliste.fr