SCA et addictions

De nouveaux facteurs de risque ?  Abonné

Publié le 26/06/2009
Deux petites séries mettant en cause, l'une la consommation de cannabis dans l'infarctus du myocarde du sujet jeune, l'autre la relation entre cocaïnomanie chez la mère et mort subite néonatale pourraient déboucher sur des études de plus grande ampleur.

Crédit photo : ©BURGER/PHANIE

Des données récentes souligneraient les effets cardio-vasculaires potentiels –indépendamment du tabac- de la consommation de cannabis. Chez les sujets jeunes, les syndromes coronariens aigus (SCA) surviennent dans un contexte où les facteurs de risque classiques, en dehors du tabagisme et des antécédents familiaux- sont pratiquement absents. Une équipe toulousaine a étudié de façon prospective l'éventuelle relation entre la consommation de cannabis et la survenue d'IDM.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte