Aide au diagnostic

De multiples outils pour un usage trop limité Abonné

Publié le 11/02/2011
De multiples outils pour un usage trop limité


Bien que de plus en plus nombreux, les Tests de Diagnostics rapides (TDR) s’intègrent à la pratique médicale non sans difficultés. Personne ne peut dire aujourd’hui comment sera utilisé le TDR-VIH qui vient d’être généralisé en soins primaires. La Cnam remobilise les médecins vis-à-vis du Streptotest tandis que les indications des TDR pour le paludisme restent très limitées sous nos latitudes.

TDR Angine, remobilisation générale !En avril 2008 plus de la moitié (66 %) des généralistes utilisaient le TDR (1). Cependant, après plusieurs années de progression, « sur 2008-2009, par rapport aux années précédentes, le volume de commandes de Streptotest par les médecins a stagné, constate le Dr Catherine Bismuth, directrice des assurés à la caisse nationale d'assurance-maladie (Paris), aux environs de 1,5 million par an. Cela nous a incité à relancer la mobilisation en 2010, par des opérations pédagogiques et informatives (dépliants, articles, conférences, etc.), en direction tout…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte