De moins en moins de donneurs de moelle osseuse en France

Publié le 19/03/2012

L'Agence de la biomédecine lance une grande chaîne de solidarité sur Internet pour recruter 18.000 nouveaux donneurs à l'occasion de la 7e semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse, qui débute ce lundi. C'est parce que la compatibilité entre deux individus est très rare que plus les donneurs seront nombreux et plus la probabilité de sauver un malade augmentera, rappelle l'agence sanitaire. Via le site www.dondemoelleosseuse.fr, les internautes peuvent participer à la création collective d'un film destiné à faire connaître à un large public toute l'importance du don de moelle osseuse. Tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur ce don peuvent poser des questions sur la page facebook.com/dondemoelleosseuse qui compte plus de 21.000 inscrits.

Bon an mal an, 2.000 personnes ont besoin d'une greffe de moelle osseuse. «Chaque année, l'Agence de la biomédecine doit recruter un minimum de 18.000 nouveaux donneurs et contribuer à ce que le registre atteigne la taille de 240.000 donneurs inscrits d'ici 2015», souligne l'Agence dans un coosseuse muniqué diffusé à l'occasion de la 7e semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse. Or le registre national n'atteint pour l'heure que 197.000 personnes et, selon les chiffres fournis par plusieurs associations, le nombre de nouveaux donneurs volontaires est passé de 18.000 en 2009 à 16.000 en 2010 puis 14.500 en 2011, soit un recul de près de 20% en deux ans. Dans un communiqué les associations Cent pour sang la vie, Association Laurette Fugain, France moelle espoir, Fédération leucémie espoir et Unapacle appellent aussi à la mobilisation nationale «pour sortir de l'impasse.» Moins de la moitié seulement des malades français ayant besoin d'une greffe trouvent un donneur compatible et dans 81% des cas ce donneur est identifié sur un fichier étranger, rappellent les cinq associations.


Source : legeneraliste.fr