De moins en moins d'Américains fument

Publié le 07/09/2011

De moins en moins d'Américains fument et ceux qui le font encore fument de moins en moins, affirme une étude publiée mardi par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). L'enquête, sur la base de chiffres allant de 2005 à 2010, affirme que 19,3 % des Américains de plus de 18 ans fument - soit 45,3 millions de personnes - contre 20,9 % en 2005. Le nombre de gros fumeurs - 30 cigarettes ou plus par jour - est passé de 12,7 % à 8,3 %. En revanche, ceux qui fument neuf cigarettes ou moins, ont augmenté passant de 16,4 % à 21,8 %. « Il y a trois millions de fumeurs de moins qu'il y a cinq ans aux États-Unis, a affirmé le directeur des CDC Tom Frieden, en commentant cette étude, ceux qui fument toujours fument moins, nous pouvons faire encore mieux en amplifiant les programmes d'aide à l'arrêt du tabac ». Malgré les progrès constatés, la baisse du nombre des fumeurs est moindre entre 2005 et 2010 que lors des cinq précédentes années. Selon les CDC, le tabagisme et le tabagisme passif sont les premières causes de maladies et décès qui pourraient être évités aux États-Unis, avec 443 000 morts par an. Les hommes fument plus (21,5 %) que les femmes (17,3 %), ainsi que ceux qui vivent sous le seuil de pauvreté (28,9 %).


Source : legeneraliste.fr