De l’insuffisance cardiaque au syndrome d'apnées du sommeil  Abonné

Publié le 03/02/2012

Volémie, consommation sodée et insuffisance cardiaque font aussi parler d'elles dans les syndromes d'apnées du sommeil (SAS). Selon une étude récente (Yumino, Circulation 2010), en position allongée, chez l'insuffisant cardiaque le volume liquidien se détourne des membres inférieurs vers la partie supérieure du corps, vers le cou où il participe à l'obstruction des voies aériennes dans les apnées périphériques mais aussi vers les poumons dont l'encombrement va aggraver aussi les apnées d'origine centrales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte