Davantage d’excisions dans les pays occidentaux

Publié le 05/02/2011

Selon l'Organisation internationale des migrations (OIM), quelque 500.000 femmes excisées vivent en Europe, alors que les mutilations génitales féminines (MGF) affectent entre 100 et 140 millions de filles et de femmes à travers le monde. La pratique des mutilations génitales féminines s'est étendue ces dernières années aux pays occidentaux en raison de l'accroissement des flux migratoires, a déploré vendredi le directeur général de l'OIM, William Lacy Swing, à l'occasion de la 8e Journée internationale de tolérance zéro envers les mutilations génitales féminines qui doit se tenir dimanche 6 février. L'OIM estime que chaque année quelque trois millions de fillettes dans le monde risquent d'être excisées. Mais alors que la pratique a pris pied dans les pays occidentaux, elle reculerait en revanche dans de certains pays africains. A ce jour, 19 pays africains et 12 pays européens, ainsi que l'Australie, le Canada, les Etats-Unis et la Nouvelle-Zélande ont légiféré contre les MGF.


Source : legeneraliste.fr