Médecine humanitaire

Dans le Pas-de-Calais, au bout du monde...  Abonné

Publié le 25/02/2011
Bénévoles de Médecins du monde, des généralistes soignent des migrants sans-abri à Dunkerque et Calais. Reportage.

Crédit photo : ©DR

L'Erythréen dit qu'il a 17 ans. Il tousse. Surtout la nuit, sous la tente. « Ça siffle?» Non. Débit de pointe : 450. Température? Trop froid, le thermomètre reste en « erreur ». Bienvenue dans la clinique mobile de Médecins du Monde, au campement de migrants de Téteghem, près de Dunkerque. Le médecin parle un anglais frenchy, se débrouille avec les gestes, et le sourire : «What is your name?» ; «What is the problem?» Chaque nuit, ces hommes se glissent sous les camions pour passer en Angleterre. Ils vivent dans les bois, Afghans, Erythréens, Somaliens, Kurdes, Soudanais.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte