Médicament

Dans la vraie vie...  Abonné

Publié le 01/04/2016

On sait qu’un des effets secondaires des IEC est une toux induite.  Pour connaître, en vraie vie, la fréquence et le délai d’apparition d’un tel symptôme, le Dr X. Humbert (Caen) et coll. ont effectué une étude réalisée sur 446 cas de toux induite par les IEC. Le résultat indique que  la fréquence et le délai d’apparition de cet effet secondaire sont plus importants que dans les études cliniques (en moyenne 156,8 jours après introduction des IEC). Les essais sous-estiment les propriétés temporelles de cet effet indésirable par des délais de suivi trop courts.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte