CSMF : un tandem des Pays-de-Loire à la tête des généralistes et des spécialistes

Publié le 17/03/2014

Crédit photo : dr

La CSMF a effectué samedi l’acte 2 du renouvellement de ses responsables. Après l’accession de Luc Duquesnel en novembre à la tête de l’UNOF, c’était en effet au tour de l’UMESPE de renouveler samedi ses instances. Avec l’élection de Patrick Gasser, président de l’URPS Pays-de-Loire ce sont donc deux représentants de la région, qui vont présider, le premier l’UNOF et le second l’UMESPE. L’un, généraliste à Mayenne, et l’autre, gastrontérologue à Nantes, les deux Ligériens se connaissent bien pour avoir travaillé ensemble au sein de l’Union régionale.

Samedi, avec près de 70% des suffrages, le Dr Gasser a largement distancé son concurrent le cardiologue Eric Perchicot. Mais ce dernier a été élu dans la foulée Secrétaire général de l’UMESPE. "Le nouveau Bureau élu est un Bureau de rassemblement qui fédère l’ensemble des verticalités et assure une représentation équilibrée entre les spécialités cliniques, médico-techniques, et celles des blocs opératoires", souligne l’UMESPE après ce renouvellement. La nouvelle équipe se fixe deux grandes priorités pour les spécialistes CSMF : d’une part, "imposer la reconnaissance des spécialités dans les parcours de soins et de santé", de l’autre, "la revalorisation des tarifs des actes cliniques et techniques".

Reste pour la CSMF une dernière étape le week-end prochain pour le renouvellement complet de ses dirigeants. On saura en effet samedi, qui de Jean-François Rey (ex-président de l’UMESPE et qui préside depuis quelques mois le CNPS) et de Jean-Paul Ortiz (chef de file des spécialistes de l’hospitalisation privée et patron de l’URPS Languedoc-Roussillon) succédera à Michel Chassang samedi.


Source : legeneraliste.fr